Actieweek

Emancipation (Wikipedia):
L'émancipation est la recherche de l'égalité des droits, de l'indépendance, de relations sociales plus équitables. Cela signifie également l'octroi formel de l'égalité des droits, l'égalité devant la loi.

D'Broej veut inciter les jeunes à prendre action eux-mêmes. Au cours des mois de janvier et février de 2010 nous avons organisé la "Semaine d'action". Des jeunes de différentes maisons de jeunes de D'Broej de Bruxelles ont examiné le fonctionnement de leur quartier: que voulons-nous changer ici, quel est notre quartier idéal, de quelle façon devons-nous aborder cette problématique?  Ce fut le point de départ pour de nouvelles mesures. Les jeunes recueillaient des informations sur leur sujet et ensuite passaient à l’action.

Voici un reportage vidéo de nos projets de citoyenneté de 2013. 
 
D'Broej a crée un toolkit pour ceux qui désirent mettre en place un tel projet.

 
Un groupe d'enfants de Molenbeek estimait qu'il y avait trop de déversement illégal dans leur quartier. Ensemble, ils ont organisé une journée du nettoyage et ils ont interpellé la commune pour une meilleure politique. Les jeunes du district de Chicago ont constaté que les possibilités de faire du sport dans leur quartier étaient insuffisantes. Après leur action les échevins des sports et de l'espace public ont promis de construire un nouveau terrain de football.

Pour guider leurs actions, nous avons utilisé manuel de Child-to-Child :
Child-to-Child (CtC) is an approach to health promotion and community development that is led by children. It is based on the belief that children can be actively involved in their communities and in solving community problems. CtC projects involve children in activities that interest, challenge and empower them. In so doing, the approach “encourages and enables children to play an active and responsible role in the health and development of themselves, other children, their families and communities”.

Vous pouvez consulter le guide child to child ici

Youth Continuum


Dans le youth engagement continuum, on peut distinguer différentes étapes du travail de jeunesse. Cette théorie a été une incitation au développement de nouvelles méthodes et techniques afin de répondre aux besoins des jeunes à participer à la société. Il ne se limite pas à la résolution des problèmes individuels des jeunes. A partir du champ du positive youth development, on a développé une série de techniques d’empowerment collectif (Listen, 2003).

Les étapes qu’on peut distinguer sont:  youth services, youth development, youth leadership development, youth civic engagement et youth organizing. Dans la partie suivante ces étapes seront expliquées :

1. Youth services
Dans cette phase, on se concentre principalement sur le soutien et l'assistance lorsque les jeunes sont confrontés à des problèmes. Ici les jeunes sont considérés comme des clients, pas comme des participants actifs.

2. Youth development
Les jeunes ont besoin d’une grande variété de services afin de rester engagés. Pendant les activités, il est important de donner assez d’attention au développement des compétences individuelles. Au sein de cette étape on attire donc l’attention sur des loisirs significatifs; l'élément formation est d'une importance secondaire.

3. Youth leadership development
On apprend aux jeunes à regarder au-delà de leurs propres besoins personnels. Il est essentiel que les jeunes comprennent qu’ils ne sont pas tout seul à être confrontés à des problèmes, mais que d’autres éprouvent des problèmes similaires. Au cours de cette étape, l'action collective implique que l'on développe un système d’aide mutuelle. Les jeunes devraient être encouragés à participer à la politique de l'organisation ou de participer aux organisations de formation.

4. Youth Civic Engagement
L'élément caractéristique de cette étape est que les jeunes sont impliqués dans la prise de décisions tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'organisation. Ici les jeunes vont décider ensemble quel problème spécifique qu'ils veulent aborder. Le grand défi de cette étape est de construire sur la nouvelle perception que l'on a acquis sur soi-même et la société. Dans cette phase il y aura encore confusion dans le groupe autour l'idée :” sera-t-on impliqué dans l'action politique?”.

5. Youth Organizing
Youth Organizing compte sur le leadership des jeunes qui travaillent sur des thèmes qui touchent les jeunes et leur quartier. Au moment où on mobilise un groupe de jeunes il est important qu’on décide en groupe quelles mesures on va prendre. Selon Breton ( 1995), on parle de empowerment uniquement quand les jeunes qui ont participé à l'action, ont  été entendu dans le processus. Les jeunes décident eux-mêmes sur quel thème ils vont travailler, quelle  stratégie ils utiliseront pour résoudre ce problème et à la fin ils évaluent leur projet. Lorsque les jeunes sont impliqués dans la réalisation d'une enquête de voisinage, l'action directe ... ceci contribue à leurs qualités de leadership individuel et collectif. 

Tant en youth organizing qu’en youth leadership et youth civic engagement, une attention est accordée à la culture et l'identité. Le but ultime de cette forme de travail de la jeunesse est de recruter des jeunes qui réussissent à réaliser des changements. Surtout pour la cible de l'opération jeunes défavorisés cela semble nécessaire. Au sein de l’organisation les jeunes trouvent d’autres jeunes qui sont confrontés à des problèmes similaires. Ils y trouvent également une structure et un cadre dans lequel ils peuvent étudier et comprendre le monde autour d'eux.

Vous pouvez lire la théorie complète youth continuum.